Les salaires au SIT

Comme le SIT prêche pour la transparence des salaires, il n’y a pas de raisons qu’il taise les salaires que touche le personnel du secrétariat syndical !

Au SIT, l’échelle des salaires est fondée sur un salaire de base applicable à l’ensemble du personnel, quelle que soit sa fonction. Dès janvier 2019, ce montant est de 5’479.- par mois (avec un 13e mois). Il s’agit du salaire brut soumis à l’AVS, avant les déductions sociales (AVS, LPP, Lamat). On parle ici évidemment de salaire à plein temps, une personne à temps partiel est payée en proportion exacte.

Il existe en plus des annuités, qui correspondent en gros à des années d’ancienneté, d’expérience et de formation, qui sont de 1% du salaire de base (soit 53,66 par annuité) et sont limitées à 20. Le salaire maximum est atteint au bout de 15 ans de service.

Les secrétaires syndicaux-ales touchent 26.5% de salaire en plus que cette base, ce qui correspond approximativement au temps passé à des réunions et activités hors du temps normal de travail et au remboursement forfaitaire de frais effectifs. Leur salaire de base est donc de 6’930.95. Il est à noter que les secrétaires syndicaux-ales ne touchent aucune autre indemnité et que, notamment, ils/elles reversent intégralement au SIT les jetons de présence qu’ils/elles peuvent recevoir pour des commissions officielles, etc.

Précisons que ces salaires - mentionnés ci-dessous - comprennent l’ensemble des salarié-e-s du SIT, quelles que soit leur fonction ou leur responsabilité. Les membres du secrétariat général n’ont pas de prime de fonction. La présidence et les membres du comité sont des militant-e-s qui ne reçoivent pas de salaire ni d’indemnité du SIT.

Ces salaires sont adaptés une fois par année à l’indice genevois des prix à la consommation.

Le plus bas salaire à plein temps et à l’engagement au SIT est donc de 5’479.-, et le plus élevé, avec 15 ans ou plus de service, de 8’026.75 francs, soit un écart de 1 à 1,47.



Documents joints