Putzman, Retour sur expériences : Témoignage d’un nettoyeur des HUG de Genève, 2020-2021

Ce témoignage intime et engagé dresse un état des lieux des postes de nettoyeurs et nettoyeuses aux HUG de Genève.

Il parle de travail, de souffrances physiques, de la pénibilité des tâches, des relations entre collègues et avec la hiérarchie, de la fatigue et de la difficulté de lutter pour des conditions de travail meilleurs avec tout cela en toile de fond.

Extrait :

« J’en ai une de ces rognes : ce matin, en dermato, pavillon provisoire vieillot, insistance du chef pour que nettoie mieux les vieux bois des cadres de fenêtre avec brosse et R5 ou Vim et pas seulement avec l’éponge ! et me voilà en train de frotter des bois vieillots, tout rongés, à la recherche de la poussière incrustée dans les angles… Un nettoyeur ancien me fait une longue liste de ses déceptions : favoritisme, injustice concernant la répartition du travail (2 couloirs à certains,1 à d’autres…), organisation des gardes …Son épouse a passé à 50 % mais est obligée de travailler à 4 h… Je répète mon leitmotiv. : pas de solutions individuelles ! Il faut que les syndiqués se retrouvent avec leurs secrétaires syndicaux pour faire un tour d’horizon de tous ces problèmes et élaborer une stratégie !!! Je rabâche cette idée à tout propos… Je constate aussi la difficulté pour nous réunir ! »

Cliquez ici pour lire l’intégralité de ce témoignage. Texte original, octobre 2020, version présente mise à jour en avril 2021



Documents joints