libre circulation

Le SIT a toujours pris position sans ambiguïté en faveur de la libre circulation des personnes entre l’Union européenne et la Suisse. Il s’est en effet toujours battu contre les discriminations entre travailleuses et travailleurs de quelque origine qu’ils ou elles soient et pour la libre circulation des personnes, en particulier pour la suppression du statut de saisonnier et pour la régularisation des sans papiers.

De tous temps, les employeurs ont utilisé les travailleurs et les travailleuses les un-e-s contre les autres pour faire des pressions sur les salaires et les conditions de travail. Si la sous-enchère salariale est aussi vieille que le salariat, le patronat en porte la responsabilité, et pas les salarié-e-s.

Le rôle des syndicats a toujours été de combattre cette division en montrant le sens dela solidarité et l’intérêt commun des salarié-e-s. Cette mobilisation ne peut se fonder que sur une solidarité à toute épreuve et sur la fin de non-recevoir donnée à toute tentative de diviser entre eux les travailleuses et les travailleurs en utilisant des arguments xénophobes.

Retrouvez ci-après les textes et publications du SIT à ce sujet.

Articles de cette rubrique

Libre circulation : positive, mais révélatrice des abus patronaux

Le début de mai 2011 a ramené la question de la libre circulation des personnes sur le devant de la scène politique

Libre circulation et lutte syndicale

Résolution du congrès SIT du 6 novembre 2004 Libre circulation et lutte syndicale