Initiative « 23 frs, c’est un minimum ! »

La CGAS a lancé le 9 avril 2018 une initiative cantonale pour instaurer un salaire minimum légal de 23 frs de l’heure à Genève.

Pour plus de 30’000 travailleuses et travailleurs à Genève, cette initiative est le seul moyen de pouvoir sortir de la précarité dans laquelle les enferment des employeurs peu scrupuleux, qui n’hésitent pas à les exploiter pour des salaires de misère.

Luttons contre la précarité sans nous laisser diviser. Soutenons l’initiative syndicale « 23 frs, c’est un minimum ! »

Pari gagné !

La CGAS s’est donné pour objectif de parvenir aux 6500 signatures nécessaires d’ici au 1er mai et a réussi son pari ! En 3 semaines, elle a récolté près de 7000 signatures.

L’initiative a été déposée le 18 juin avec 7754 signatures.

Articles de cette rubrique

communiqué
La CGAS a déposé le 18 juin son initiative « 23 frs, c’est un minimum ! »

L’initiative ayant abouti, elle a été déposée le 18 juin.

Combattons la précarité sans nous laisser diviser

Voici en détail pourquoi signer et faire signer l’initiative « 23 frs, c’est un minimum ! »

mobilisation
Les 5 bonnes raisons de signer l’initiative « 23 frs, c’est un minimum ! »

Le SIT au sein de la CGAS lance une initiative cantonale pour l’instauration d’un salaire minimum cantonal. Téléchargez des feuilles de signatures et retrouvez les argumentaires. Voici un court argumentaire reprenant les 5 bonnes raisons de signer cette initiative.

Campagnes