Modifications de la loi sur l’assurance chômage dès le 1er avril 2011

La révision de la loi sur l’assurance-chômage d’avril 2011 a considérablement réduit la durée d’indemnisation pour nombre de personnes inscrites au chômage. Les personnes qui s’inscrivent au chômage sans avoir travaillé durant suffisamment longtemps dans les deux ans avant leur inscription (par exemple en raison d’un long arrêt de travail pour raisons médicales ou suite à une formation) sont touchées de façon particulièrement dure : la durée de leur indemnisation est passée d’un an à environ 4 mois et demi.

De même, les personnes qui ont travaillé entre 12 et 18 mois dans les deux ans avant leur inscription ne peuvent prétendre plus qu’à 1 an d’indemnités contre 18 mois avant la révision. Pour 18 mois d’indemnités, il faut désormais avoir travaillé au moins 18 mois dans les 2 ans avant l’inscription.

Parallèlement à cela, les cotisations paritaires à l’assurance-chômage sur les premiers 126’000 francs de salaire annuel ont été relevées de 0.2% (la moitié étant supportée par les travailleur-se-s, l’autre moitié par les employeurs). De plus, une cotisation de "solidarité" de 1% est prélevée sur la tranche de salaire annuel de 126’001 à 315’000 francs. Le Conseil fédéral a récemment mis en consultation un projet de déplafonnement de ce "pourcent de solidarité". Si les Chambres l’acceptent, la cotisation de 1% sera prélevé sur tout salaire dépassant 126’000 francs.