Nettoyeuses Orgapropre - UBP
La lutte a payé, la grève est terminée !

La grève des nettoyeurs-euses d’Orgapropre est terminée !
Le 30 janvier 2019, l’assemblée des grévistes a accepté à l’unanimité les termes de l’accord trouvé avec l’entreprise Orgapropre SA. La quasi-totalité des nettoyeurs-euses ont été reclassé-e-s, et une indemnité financière est accordée à l’ensemble des grévistes.

Le SIT tient à saluer le courage de ces travailleurs-euses, qui se sont battues durant 11 jours de grève avec détermination pour leur dignité.

Nous saluons également l’ensemble des militant-e-s, du SIT et d’autres organisations, venu-e-s apporter leur précieux soutien sur les piquets de grève. Une solidarité qui a largement contribué à cette issue au conflit. Qu’ils-elles en soient toutes et tous chaleureusement remercié-e-s.

Ce conflit démontre à l’évidence que la lutte peut apporter des résultats.

Face au développement des innombrables formes de précarité découlant des politiques patronales, lesquelles touchent particulièrement les femmes, cette lutte exemplaire démontre aussi toute la pertinence de la grève des femmes*/féministe prévue le 14 juin prochain.

Rappel des évènements
Parce qu’elle a perdu son mandat de nettoyer les bureaux de l’UBP-Union Bancaire Privée, l’entreprise de nettoyages Orgapropre a licencié 37 nettoyeuses.
Licenciées comme des malpropres, les travailleuses en colère ont décidé d’entamer un mouvement de grève depuis mercredi 17 janvier 2019.
Le SIT a été mandaté par plusieurs d’entre elles pour organiser la lutte pour le maintien de leur poste de travail ou obtenir un reclassement auprès de la nouvelle entreprise qui a reçu le mandat de nettoyer les bureaux de l’UBP.



Campagnes