CCT-Cliniques Privées : Malgré une santé florissante, les cliniques privées diminuent les salaires

Décembre 2016 - Malgré une santé florissante, les cliniques privées diminuent les salaires

L’association des cliniques privées de Genève procède pour la troisième fois consécutive à une indexation négative de la grille salariale. Fixée à -1,4% pour l’année 2016, la baisse annoncée pour 2017 est de -0,2%. En trois ans, une aide-soignante qualifiée avec 5 ans d’expérience connaîtra un manque à gagner de près de 900 francs.

Malgré le fait que l’indice des prix à la consommation genevois présente une augmentation de 0.1% pour le mois d’octobre 2016, l’association des cliniques privées maintient comme référence l’indice national.

Les syndicats Unia et SIT, signataires d’une CCT minimaliste qui ne laisse aucune place à la négociation, déplorent une décision qui ne tient compte ni des chiffres d’affaires vertigineux des cliniques privées, ni du coût de la vie qui ne cesse d’augmenter à Genève, un des trois cantons suisses où la vie est la plus chère, et une des villes les plus chères du monde. Les syndicats dénoncent un manque de considération envers les salarié-e-s des cliniques privées à l’heure où certaines cliniques pensent encore augmenter sans compensation l’horaire de travail hebdomadaire. Pourtant ce secteur est en bonne santé, preuve en est les coûteux investissements entrepris et les nouveaux acteurs entrant sur le marché.

Cette baisse des salaires inadmissible est une démonstration de plus que le patronat n’entend pas redistribuer les résultats florissants des entreprises aux salarié-e-s, et contredit, comme les licenciements du groupe Richemont, les discours patronaux selon lesquels la RIE3 serait dans l’intérêt des salarié-e-s. En effet, nombre de cliniques privées profiteront largement de cette réforme de l’imposition. Les dividendes pour les actionnaires vont-elle augmenter ? Le pouvoir d’achat du personnel lui baisse, c’est certain.

Contact :
Giulia Willig, secrétaire syndicale Unia, giulia.willig@unia.ch
Mirella Falco, secrétaire syndicale SIT, mfalco@sit-syndicat.ch