10 septembre manifestation nationale à Berne

Au parlement fédéral mais aussi à Genève et sur les lieux de travail, les conditions de travail, de vie et de retraite de l’immense majorité de la population sont attaquées par la droite et le patronat. Pour une opposition forte et déterminée, participons nombreuses et nombreux à la manifestation.

Train spécial gratuit

10h45 : Rendez-vous à place des 22 Cantons à Genève

11h33 : Départ du train depuis Genève

17h17 : Départ du train de retour depuis Berne

Pour bénéficier du train spécial gratuit et du ravitaillement, veuillez vous inscrire sur

sit@sit-syndicat.ch ou au 022 818 03 00 au plus tard le 6 septembre, avec la mention « manif 10 septembre ».

Le 25 septembre 2016, Votons OUI à AVS+

Des retraites dignes pour tous-tes Les rentes de l’AVS n’ont pas augmenté depuis 40 ans. De nombreux retraité-e-s peinent à joindre les deux bouts après une vie de labeur. AVS+ demande que les rentes AVS soient augmentées de 10%. Ce qui représente, en moyenne, 200 franc pour une personne seule et 350 francs pour un couple.

NON à la 3ème réforme de l’imposition du bénéfice des entreprises (RIE III)

NON à des milliards de pertes fiscales

La nouvelle RIE III votée par le parlement fédéral occasionnera des pertes fiscales de plusieurs milliards à la Confédération, dans les cantons et les communes. La Confédération prévoit déjà des coupes dans la formation (HES, Ecoles polytechniques), puis s’attaquera aux assurances sociales. Les cantons et les communes couperont dans la santé, l’éducation, les aides sociales, la culture, les transports publics.

STOP à la sous-enchère salariale et aux attaques à l’emploi Protéger les salaires, pas les frontières

Le Parlement fédéral s’apprête à mettre en œuvre l’initiative « Stop à l’immigration massive » en créant des contingents et en précarisant l’emploi. Alors qu’un tiers des entreprises à CCT étendue contrôlées se révèlent en infraction et que la sous-enchère touche beaucoup de branches (hôtellerie-restauration, commerce de détail, construction, nettoyages, industrie, esthétique, etc), les patrons, la droite et le Conseil fédéral refusent d’améliorer les mesures d’accompagnement.



Documents joints

Campagnes