ACTION devant DENNER rue des Charmilles le 3 mars 2016

DENNER, propriété de MIGROS, annonce un chiffre d’affaire 2015 de 2916,2 millions. Pourtant, cela fait plus de deux ans que Mme X attend que ses salaires soient payés conformément à son contrat de travail. Au lieu des 4400 CHF promis, elle a touché des sommes variables de la main à la main. Pourquoi ? Parce que Denner refuse d’assumer ses responsabilités. Denner vire les sous-traitants qui ne paient plus leur franchise, et laisse les employé-e-s se débrouiller pour récupérer les salaires qui n’ont pas été payés.

DENNER DOIT ASSUMER SES RESPONSABILITÉS ET PAYER POUR LES EMPLOYÉ-E-S LAISSÉ-E-S SUR LE CARREAU.


Lire l’article du Courrier du 4 mars 2016



Campagnes