Appel au rassemblement contre les coupes budgétaires en Ville de Genève samedi 12 décembre 2015

Appel au rassemblement contre les coupes budgétaires en Ville de Genève

10 décembre 2015 - La commission du personnel de la Ville de Genève et les syndicats SIT et SSP appellent le personnel à se joindre au rassemblement contre les coupes budgétaires, qui se tiendra

le samedi 12 décembre 2015 de 8h à 10h à l’Hôtel-de-Ville.

Nous dénonçons les projets de coupes budgétaires décidés par la commission des finances du conseil municipal qui, si elles sont approuvées par le conseil municipal, conduiront à un budget bénéficiaire de 15,5 millions de francs alors que le projet initial prévoyait déjà un bonni de 8,2 millions. Ces attaques sont antisociales. Elles n’ont aucun fondement visant un équilibre budgétaire et détruisent les prestations publiques. Elles toucheront le personnel par la prolongation du gel des postes vacants afin d’économiser 2 millions de francs. Déjà aujourd’hui, les départs ne sont pas remplacés immédiatement et les services doivent attendre de nombreux mois pour l’engagement du personnel, ce qui provoque une surcharge de travail et péjore les prestations. Le non engagement de deux postes de responsables de bâtiments scolaires pour l’ouverture prochaine de l’école Chandieu et de 3 postes d’agents de sécurité pour le nouveau dépôt du Carré Vert aura pour conséquence le recours probable à des entreprises externes qui engagent du personnel privé moins bien rémunéré, sans pour autant alléger véritablement les coûts pour la municipalité.

Les autres coupes budgétaires massives envisagées dans le subventionnement du social, de la culture, du fonds chômage et du développement durable auront des conséquences graves sur les prestations à la population et les milieux associatifs. Elles entraveront l’activité des services travaillant pour le soutien des populations défavorisées, des jeunes et la cohésion sociale dans les quartiers (ludothèques, FASE, Caré Caritas, Camarada, etc). Cela aura immanquablement des conséquences sur l’emploi. La population sera une nouvelle fois touchées par ces coupes qui visent à réduire les activités culturelles et artistiques et permettent l’organisation d’événements populaires (fête de la musique, festival de la Bâtie, théâtres, musiques, etc.). Elles viendraient s’ajouter aux coupes cantonales entraînant un effet doublement négatif.

Le personnel de la Ville de Genève reste mobilisé pour défendre les conditions de travail et les prestations offertes à la population.

Pour tous renseignements :
Marc Dalphin, Co-président de la commission du personnel de la Ville de Genève
Valérie Buchs, secrétaire syndicale SIT
Sabine Furrer, secrétaire syndicale SSP

Lien vers la version imprimable du communiqué



Campagnes