Action devant le Grand Conseil le 13 mars

Armé-e-s de tabliers, brosses, balais, seaux, plumeaux et banderoles, nous nettoierons l’entrée du Grand Conseil et distribuerons des tracts aux parlementaires.

Cette action sera silencieuse :

reflet du silence assourdissant des autorités sur cette question,

reflet de l’invisibilité du travail dans le secteur de l’économie domestique,

reflet du silence auquel sont astreintes les travailleuses de ce secteur, privées de droits sociaux importants.

L’action sera précédée d’une conférence de presse.

Après le résultat du vote du 09 février 2014, il est important de réagir. Plus la politique migratoire de la Suisse sera restrictive, plus le nombre de travailleurs/euses sans-papiers augmentera. Or, des milliers de femmes et d’hommes sans statut légal travaillent déjà depuis de nombreuses années en Suisse et à Genève dans la peur et la précarité.

A Genève, plus de 7’000 personnes employées de maison travaillent sans autorisation de séjour. Elles lavent, nettoient, repassent, cuisinent, prennent soin de nos enfants et s’occupent de personnes âgées, malades, et/ou dépendantes. Grâce à leur travail, de nombreuses personnes peuvent continuer à vivre à leur domicile et de nombreux ménages, notamment des parents, parviennent à mieux concilier vie professionnelle et vie familiale. Il est temps que cesse cette hypocrisie et que les autorités cantonales prennent leur responsabilité en reconnaissant le secteur économique et en prenant position pour une régularisation des personnes qui y travaillent.

Nous devons être nombreuses et nombreux le 13 mars devant le Grand Conseil !



Documents joints

Campagnes