Rassemblement de protestation contre les coupes budgétaires le lundi 25 novembre 2013 à 16h30

La Commission du personnel de la Ville de Genève, les syndicats SIT et SSP, ainsi que la Commission du personnel interne du Service social de la Ville de Genève appellent à un :

Rassemblement de protestation

Lundi 25 novembre à 16h30

devant le conseil municipal de la Ville de Genève (rue de l’Hôtel-de-Ville)


Non aux coupes budgétaires dans le social

Non à la suppression du Secteur de l’action communautaire, des Espaces de quartier et du service de l’Agenda 21- Ville durable

Pour la défense des prestations et des emplois

Dans le cadre de la préparation du budget 2014, nous venons d’apprendre que la Commission des finances propose au Conseil municipal de voter un amendement qui supprimerait le Secteur de l’action communautaire et Espaces de quartier, ainsi que le Service Agenda 21 – Ville durable. Il s’agit de 49 personnes menacées dans leur emploi d’un simple trait de plume, dont une majorité de travailleurs sociaux, alors que le projet de budget 2014 est équilibré. Rien ne justifie une décision aussi choquante. Si cet amendement devait être accepté par le Conseil municipal, cela induirait de graves conséquences pour notre Ville :

- la rupture d’un lien direct entre les habitant-e-s et l’Administration municipale (fin des Contrats de quartiers : Grottes, St-Gervais - Seujet – Voltaire, Pâquis) ;
- la perte d’un moyen de transmettre les problèmes des quartiers à l’Administration ;
- la fin du soutien aux habitant-e-s dans leurs démarches de réappropriation des lieux publics (Parc de Geisendorf, Parc des Délices) ;
- une vie de quartier péjorée par la disparition de lieux d’échanges, de rencontres et de contacts tels que les Espaces de quartier Sécheron et 99 ;
- la disparition de locaux mis gratuitement à disposition d’habitant-e-s (jeunes, personnes âgées, etc) et d’associations ;
- la perte de soutien aux personnes isolées et du lien tissé avec les autres institutions du quartier ;
- la fin du soutien aux associations oeuvrant pour l’égalité, la diversité, l’intégration, l’économie sociale et solidaire et le développement durable ;
- la perte d’actions de sensibilisation en faveur du développement durable ;
- l’arrêt du soutien à l’économie et à l’agriculture de proximité.
- La fin d’actions en faveur de l’égalité entre femmes et hommes

Au final, ces coupes budgétaires porteraient fortement atteinte à la prévention, au social et au développement durable dans notre Ville. Non seulement un nombre important d’emplois serait supprimé, mais tout un pan du social de proximité disparaîtrait.

Merci de diffuser cet appel - Nous comptons sur votre présence solidaire !

Lien vers la version imprimable du tract



Documents joints

Campagnes