Dépistage Covid et personnes sans statut légal

Afin d’apaiser les craintes et d’éviter une augmentation des risques de contaminations et de propagation du virus, la Direction générale de la santé a clarifié que les données personnelles récoltées lors des dépistages sont gardées confidentielles. Il n’y a pas de transmission d’informations personnelles aux autorités judiciaires.

Vous êtes sans statut légal ou connaissez des ami-e-s ou encore des collègues se trouvant dans cette situation, alors ces informations sont très importantes !

Les personnes sans statut légal peuvent, par craintes bien compréhensibles d’être dénoncé-e-s aux autorités, être réticentes à effectuer un test de dépistage du Covid-19 et transmettre des informations personnelles permettant leur suivi et le traçage de leurs contacts.

Afin d’apaiser ces craintes et d’éviter une augmentation des risques de contaminations et de propagation du virus pour les personnes concernées et la communauté tout entière, la Direction générale de la santé a clarifié récemment des points essentiels que nous vous relayons aujourd’hui.

Toute personne symptomatique (fièvre, toux, mal de gorge, perte de goût ou d’odorat) doit se faire dépister afin de pouvoir se protéger elle-même et ses proches, le dépistage est entièrement gratuit pour les personnes symptomatiques. Il se déroule au Secteur E des HUG et peut se faire sans rendez-vous ou sur rendez-vous : https://www.hug.ch/coronavirus-mala...
Les données personnelles sont gardées confidentielles. Il n’y a pas de transmission d’information personnelle aux autorités judiciaires.
La Direction Générale de la Santé informe les cas positifs par téléphone et est responsable de l’enquête d’entourage dans le respect de cette confidentialité.
Nous restons à votre disposition pour toute question utile.



Campagnes