Informations aux membres travaillant dans le secteur de la petite enfance

Information syndicale concernant la situation de Pandémie COVID-19
Communication du 26 mars 2020.

Le SIT suit de près la situation et se préoccupe de répondre au plus vite à vos questions en lien avec la Pandémie de COVID-19 par téléphone ou par email. Nous ne prenons plus de rendez-vous dans nos bureaux jusqu’à nouvel avis pour protéger le personnel du secrétariat ainsi que nos membres. Mais vous pouvez aussi nous faire parvenir les documents nécessaires par courrier postal. Vous trouvez des informations détaillées sur les droits des employé- e-s en lien avec le COVID-19 sur notre site www.sit-syndicat.ch .
Notre séance syndicale au SIT, prévue le jeudi 2 avril à 19h30, est annulée pour des raisons évidentes. Nous reprendrons nos séances dès que la situation sera stabilisée.
Les séances des commissions paritaires des CCT et les négociations sur les CCT sont actuellement suspendues. Nous veillerons à ce que nous puissions reprendre nos travaux dès que possible.

L’activité du syndicat n’a pas cessé, bien au contraire !
Nous faisons diverses démarches auprès des employeurs des structures d’accueil de la petite enfance, des services de la petite enfance et des autorités en vue de faire évoluer positivement la protection de la santé des employé-e-s qui doivent assurer un service d’accueil minimum pour les parents astreint-e-s à des prestations prioritaires (santé, police, école, crèche, pompiers, etc.). Le problème principal est à ce jour la question du manque de masques et le non-respect des règles de l’OFSP, la désinfection régulière des locaux, les macarons pour les frontaliers-ères. Si vous constatez que les règles ne sont pas respectées, veuillez nous le signaler.

Par ailleurs, la question de la rémunération du personnel demeure la préoccupation de nombre d’entre vous. L’employeur doit assurer le salaire mensuel habituel en cas de fermeture de la structure ou de mise en place d’un service d’accueil minimum. Pour les remplaçant-e-s, qui travaillent en partie sur appel (rémunération à l’heure), ils-elles ne doivent pas se retrouver sans salaire en raison de la baisse de l’activité. Ils-elles doivent être rémunérés sur la base de la moyenne des heures effectués lors des 12 derniers mois (ou la durée du contrat s’il a commencé il y a moins de 12 mois). Dans certaines structures, il est possible que l’employeur veuille faire la demande de chômage partiel (RHT = réduction de l’horaire de travail) si certaines conditions sont remplies. Dans ce cas, le salaire sera payé à 80% seulement et les charges sociales payées sur la totalité du salaire. Voir les informations à ce sujet sur notre site. Nous voulons que la couverture du salaire soit dans tous les cas assurée à 100% par l’employeur et que les pertes soient couvertes par les communes qui subventionnent les crèches. Merci de nous informer si la question se pose dans votre institution.

L’employeur doit garantir au personnel sans solution de garde d’enfants (jusqu’à 12 ans) qu’il puisse rester à la maison. Il en va de même pour les personnes vulnérables et celles qui ont des enfants et des proches malades. Voir informations sur notre site pour la durée des absences et le payement du salaire. Impossible de tout détailler, ce d’autant plus que la situation évolue de jour en jour.

Lisez nos informations et contactez-nous si vous avez des questions ou s’il y a des problèmes dans votre structure d’accueil. Le SIT peut vous aider et vous conseiller.
Nous vous invitons aussi à recommander à vos collègues de devenir membre du syndicat, car nous travaillons pour toutes et tous.
La carte d’adhésion et le montant des cotisations se trouvent sur notre site.

Prenez soin de vous et avec nos meilleures salutations.

Valérie BUCHS
Secrétaire syndicale