Libérez Murad Akincilar

Le 30 septembre 2009, notre collègue Murad Akincilar a été arrêté à Istanbul à son domicile par des agents en civil. Son épouse a été témoin de son arrestation.

Murad Akincilar est un syndicaliste et militant des droits humains connu et engagé en Suisse comme ailleurs en Europe. Il a notamment travaillé durant de nombreuses années comme secrétaire syndical Unia à Genève. Citoyen de Genève, au bénéfice d’un permis d’établissement C, il est retourné en juillet dans son pays natal, la Turquie, pour une visite privée.

Aucun motif n’a été donné à son épouse et nos tentatives pour rentrer en contact avec les autorités pénitentiaires sont restées vaines. Son avocate à Istanbul a finalement pu s’entretenir avec son client après plus de 30 heures de détention. Monsieur Murad Akincilar n’a pas été autorisé à contacter les siens. Après plus de 48 heures, son épouse a pu s’entretenir pendant 10 minutes avec Murad. Nous sommes d’autant plus inquiets que son épouse se trouve dans une situation périlleuse et le sort de notre collègue pourrait avoir des conséquences tragiques sur la santé de sa mère.

Nous sommes convaincus de l’innocence totale de Murad Akincilar eu égard de son respect pour les lois turques et pour son esprit civique. Nous avons toujours apprécié son intégrité morale et son attachement à la justice.

Nous exigeons la libération immédiate et inconditionnelle de Murad Akincilar. Murad doit bénéficier des droits élémentaires à savoir contact avec sa famille et son avocate, connaître les charges retenues contre lui, avoir des conditions de détention décentes conformément aux engagements internationaux de la Turquie.



Campagnes